chemins d art en armagnac

Toutes les éditions L'association

Quatrième édition

affiche chemins art en armagnac 5e editionArt contemporain & patrimoine

La quatrième édition des Chemins d’Art en Armagnac s’est déroulée du jeudi 16 mai au dimanche 16 juin 2013, accueillant 8 artistes dans 5 lieux différents :

  • à CONDOM : le Lycée Bossuet a accueilli en résidence Carl HURTIN, qui a travaillé avec des élèves et des enseignants sur le thème des rituels du lieu, qui fut longtemps couvent d’Ursulines et internat de jeunes filles, avant de devenir lycée.
  • à CONDOM également, deux artistes lotoises, Sophie RIGAL et Karine VEYRES ont investi l’Espace Saint-Michel, en réunissant des œuvres créées sur des supports propres à chacune, autour d’une interrogation commune sur la féminité, les traces de passés de femmes et la transmission.
  • à MOUCHAN, en contre bas du village, sur la rivière de l’Osse, entre chute d’eau et restes d’un pont roman, les architectes paysagistes et artistes Aurélie BARBEY et Laura RUCCOLO ont créé un pont imaginaire, fragile structure de bois qui ne résista pas à une violente crue de la rivière une semaine après le début de la manifestation. .
  • à LAGARDERE, en partenariat avec l’Association des Amis de Lagardère, s’est jouée la rencontre passionnelle de deux artistes gersois, Franboiz RUIZ et Titi VISCONTI, avec ce magnifique château gascon : une création éphémère toute en couleur et en symboles de vie et de mort…
  • Au Château Monluc dominant le village de SAINT-PUY, d’où le regard porte sur tous les horizons, l’artiste nantaise, Violaine DEJOIE-ROBIN a rendu hommage à ce lieu hanté par l’histoire en y déposant trois immenses et étonnantes tapisseries, telles trois regards, installés comme des sentinelles scrutant le visiteur, tout autant que le paysage.

Malgré le temps épouvantable de ce printemps pourri (5 jours de beau temps pendant les 5 semaines de la manifestation) , 5000 visiteurs ont cheminé sur les sites, Près de 60 % des visiteurs sont gersois. Seuls 10 % viennent des autres départements midi-pyrénéens et 13 % de l’Aquitaine. La manifestation s’installe clairement dans l’agenda culturel gersois, mais attire encore peu de « voisins ». Par contre, le nombre de visites de groupes d’écoliers, collégiens, lycéens a augmenté au point de représenter près de 18 % des visites.

Grâce à Agathe Rivals, professeur de lettres au Lycée Bossuet, un atelier d’écriture a été réalisé sur chaque site, en y créant de très belles évocations poétiques des lieux et des créations artistiques.

L’accueil du public sur les sites a été réalisé par près de 30 bénévoles se répartissant 190 demi-journées de présence active sur les sites.

L’exigence de qualité demeure au coeur de notre action, tant dans le choix des sites et des artistes que dans la communication et l’accueil des publics.

latest jordan Sneakers | Sneakers