chemins d art en armagnac

Toutes les éditions L'association

Myriam Richard à l’ancien Carmel à Condom

  • Carmel Condom
  • Ancien Carmel

L'ancien Carmel

Il faut remonter à 1261 pour trouver trace d’une maison fondée pour les Frères prêcheurs, ancien nom des Dominicains.
En 1283 les Dominicaines s’installent dans le couvent nommé « couvent de Prouilhan » car les sœurs arrivent du monastère de Prouilhe dans l’Aude.
Le couvent est très florissant jusqu’en 1569, date à laquelle les protestants emmenés par Montgomery ravagent Condom. Le couvent est brûlé ainsi que toutes les archives.
Les religieuses sont dispersées mais reviennent peu à peu, elles relèvent le couvent de ses ruines et construisent un imposant ensemble.
En 1790, l’édifice religieux est saisi comme Bien National et transformé en caserne, après avoir été prison et dépôt d’artillerie.
En 1819, les bâtiments de l’ancien couvent sont rachetés par des privés successifs et démolis.
Il ne reste plus que le portail monumental maintenant inscrit aux Monuments Historiques. Au-dessus de son arcade cintrée, on peut lire encore 16..  Reste également une des tours qui émerge des frondaisons au fond du parc.
En 1876, la dernière propriétaire le donne à la supérieure des Trappistines de Blagnac. Ses héritiers le vendent aux Carmélites de Narbonne qui s’y installent en 1892.
Elles en sont expulsées après la promulgation de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat.
Grâce à de généreux donateurs elles peuvent réintégrer les lieux en 1920.
Elles les animent jusqu’en 2005.
En 2010, le site est racheté et devient un lieu de vie solidaire géré par l’association des Amis de l’ancien Carmel avec l’accompagnement de l’organisme « Habitat et Humanisme ».

Myriam Richard

Myriam Richard est née en 1970 à Langon et a fait sa formation à l’École des beaux-arts de Bordeaux (1990-1995). Au cours de ses études, elle découvre deux figures majeures de la photographie : August Sander et Walker Evans.
Depuis 2008, elle a participé à de nombreuses expositions personnelles ou collectives.
Elle vit et travaille aujourd’hui dans le Gers. Elle effectue plusieurs voyages d’études et développe dans son travail une sensibilité aux décors naturels, puis aux portraits. Elle utilise régulièrement la technique du tirage Fresson.
Le tirage Fresson en quadrichromie est un procédé de tirage couleur pigmentaire. Hérité du procédé monochrome au charbon « papier satin » mis au point à la fin du XIXe siècle par Théodore-Henri Fresson, il est développé par son fils Pierre à partir de 1951 et finalisé en 1959.
Le travail de résidence montré à l'ancien Carmel de Condom dans le cadre des Chemins d’Art en Armagnac est le fruit d'un partenariat avec le Centre d’Art et Photographie de Lectoure.

«Rempli de son histoire, abrité des regards, l’ancien Carmel de Condom me mène pas à pas d’un endroit à l’autre. De la chambre, le couloir suit, les pièces s’emboîtent jusqu’à un espace plus vaste qui s’offre à la vue. Me voilà dans le jardin clos, émaillé de fleurs et d’arbres fruitiers.»
http://myriam-richard.blogspot.com/

  • Les Oiseaux
  • Les Oiseaux
  • Mes Fantômes

1-2 : Les Oiseaux 
3 : Mes Fantômes