chemins d art en armagnac

Toutes les éditions L'association

Aurélie Meyer à Montréal-du-Gers

  • Eglise de Luzanet 1
  • Eglise de Luzanet 2

L'église de Luzanet

Notre-Dame de Luzanet est un remarquable édifice de type gothique, isolé dans la campagne gersoise, au milieu des vignes, au nord-ouest de la bastide de Montréal-du-Gers.
L’église a été classée parmi les monuments historiques en 1984, grâce à une volonté locale de sauvetage et de sauvegarde, et, après plusieurs tranches de restauration, elle a été rendue au public en été 2014. Elle apparaît comme un édifice à la fois original dans le paysage monumental gascon de la fin du Moyen Âge et caractéristique des modes constructifs et décoratifs dans la région autour des années 1500.
Les seigneurs du lieu aux XVe et XVIe siècles : les de Galard, dont les armes sont sculptées sur la clef de voûte du chœur, pourraient être les commanditaires de l’église. Elle pourrait avoir été construite par Hérard de Grossoles successeur de Jean Marre à la tête de l’évêché de Condom dans le deuxième quart du XVIe siècle.
L’intérieur de l’église est particulièrement élégant, il impressionne par la qualité de la lumière, par l’ampleur des volumes. La pureté de l’élévation intérieure est remarquable par la simplicité des supports, la qualité du voûtement et le grand nombre de clefs sculptées et peintes représentant des personnages aux visages typés. La puissance d’évocation de la sculpture rend ces personnages vivants et donne l’impression qu’ils ont existé.
La restauration de Notre-Dame de Luzanet a rendu à cet édifice tout son cachet d’église gothique pittoresque, rustique, lumineuse, touchante et émouvante. L’association des Amis de la chapelle du Luzanet s’attache à faire vivre ce lieu.

 

 

Aurélie Meyer

Après une suite de formations dans le domaine du design, Aurélie Meyer finalise son parcours actuellement par un master Design Projet à l’Université de Strasbourg. « J’ai davantage d’affinité créative avec les projets graphiques qui ont pour finalité un support réel (affiche, édition, objet...). Pour ainsi dire de préférence un support qui n’engage pas uniquement une interaction visuelle mais qui incite une participation de l’usager. Celui-ci devient actif vis-à-vis du projet et ce que j’apprécie c’est donc principalement de transmettre des connaissances et lui amener une nouvelle expérience (sensorielle, psychologique...). »

  • Aurélie Meyer 1
  • Aurélie Meyer 2
  • Aurélie Meyer 3

« Pré-perché », workshop d’Eric Tabuchi avec le Master Design de l’Université de Strasbourg, partenariat La Chambre, 2015. / « Outils du savoir », workshop d’Eric Tabuchi avec le Master Design de l’Université de Strasbourg, partenariat La Chambre, 2015.

 
 
  • (Re)naissance Aurélie Meyer 1
  • (Re)naissance Aurélie Meyer 2
  • (Re)naissance Aurélie Meyer 3
  • (Re)naissance Aurélie Meyer 4
  • (Re)naissance Aurélie Meyer 5
 
(Re)naissance

Le lieu cerné de nature respire le calme où le temps est là pour contempler l’élégance de l’édifice. On plonge dans un espace blanc animé par la lumière naturelle et les vitraux étroits qui apportent des touches colorées. Construite il y a maintenant plusieurs siècles, la chapelle se manifeste dans le paysage gersois comme une architecture protégée. Elle fait paraître la cohésion d’une ville qui a souhaité s’unir pour redorer ses formes et matériaux d’origine. Les murs de l’édifice soutiennent toute cette volonté de redonner vie à ce lieu de culte.